Belgium Biathlon

QU'EST-CE QUE LE BIATHLON ?

Le mot « biathlon » est grec et signifie littéralement « double combat ». Ici, ces deux « combats » sont le tir et le ski de fond, les deux disciplines dans lesquelles l’athlète doit faire ses preuves.
La Norvège est généralement considérée comme le pays d'origine du ski. Depuis le roi jusqu'aux enfants de l'école maternelle, toute la Norvège était et est passionnée par ce sport. Aujourd’hui encore, il existe des hameaux en Norvège qui ne peuvent être atteints qu'en ski car ils sont situés au plus profond de la forêt ou de la montagne. De nos jours, l'enthousiasme des Norvégiens n'est pas seulement dû à leur éducation, qui donne très tôt les bases du ski à tout enfant, mais aussi aux succès des sportifs norvégiens.

biathlon-oberof3web
Plus d'informations sous:
http://biathlon-online.de


LES DIFFÉRENTES COMPÉTITIONS :

  • La compétition individuelle
  • La compétition de relais
  • La compétition de sprint
  • La compétition de poursuite
  • La compétition de départ de masse
  • La compétition de relais mixte

C'est la compétition de biathlon la plus ancienne.

Le premier champion du monde fut le Suédois Adolf Wiklund, en 1958.

Les départs se font à intervalles de 30 secondes. On tire quatre fois dans l'ordre suivant : couché, debout, couché, debout. Pour chaque faute, il y a une pénalité d'une minute sur le temps de course. Il n'y a pas de tours de pénalité.

Malgré le changement constant de leader en raison des minutes de pénalité, la compétition individuelle n'est plus la préférée du public. La plupart du temps, le public ne peut suivre la compétition qu'à l'aide de chronomètres, car, en raison du départ échelonné, il est impossible de savoir qui mène la course à un moment donné.

C'est la deuxième plus ancienne discipline de biathlon. Elle est apparue lors du championnat du monde de Garmisch-Partenkirchen.
Première équipe championne du monde : la Norvège, en 1966.

Les coureurs commencent la compétition en départ de masse.

À la différence des autres disciplines, chaque biathlète a huit tirs pour cinq cibles. S'il ne touche pas toutes les cibles avec les cinq premiers tirs, il peut recharger à la main, une par une, trois cartouches supplémentaires. Pour chaque cible encore debout, il doit faire un tour de pénalité. S'il touche tout de suite toutes les cibles, il peut continuer sa compétition.

Le passage de relais au coureur suivant se fait par une tape de la main dans l'espace de passage de relais dans l'aire d'arrivée. L'équipe gagnante est celle dont le dernier coureur passe en premier la ligne d'arrivée.

Elle fut introduite au début des années 70 comme troisième discipline de biathlon.
Elle fut effectuée pour la première fois en 1974 à Minsk comme discipline de championnat du monde.
Premier champion du monde : le Finlandais Juhani Suutarinen.
Le vainqueur est l'athlète qui est le plus rapide pour parcourir les 10 ou 7,5 km.

La compétition de poursuite se fait depuis 2002 et a toujours lieu après le sprint ou, dans le cas où il n'y aurait pas de sprint, après l'épreuve individuelle.

Celui qui a gagné l'épreuve précédente part le premier.

Les coureurs placés derrière lui au sprint ou en individuel, jusqu'à la 60ème place, démarrent derrière lui avec la différence de temps qu'ils avaient dans la compétition précédente par rapport à lui.

Elle fut introduite en 1998/1999 en Coupe du monde, et est intégrée depuis 2006 aux Jeux Olympiques.

C'est la discipline la plus élitaire. Seuls les 30 meilleurs de la Coupe du monde sont habilités à concourir.

Si un coureur du Top 30 ne prend pas le départ, c'est le coureur placé juste derrière qui prend sa place.

Aux championnats du monde, il y a trois critères de qualification : ceux qui ont obtenu une médaille lors des épreuves individuelles précédentes peuvent participer, ensuite on prend les 15 suivants de la Coupe du monde en cours et le reste est sélectionné en fonction des points de Coupe du monde obtenus au championnat du monde.

L'athlète qui passe en premier la ligne d'arrivée est le vainqueur. Tout concurrent qui se fait dépasser lors de la compétition est automatiquement éliminé.

Le relais mixte, dans lequel deux femmes et deux hommes d'un même pays forment un relais, a été introduit en octobre 2004 au congrès de l'IBU à Varna. Le relais mixte fait partie intégrante du programme des Mondiaux en biathlon et est devenu olympique en 2014. Dès la fin des épreuves de Coupe du monde de la saison 2004/05, des champions du monde de relais mixte furent couronnés pour la première fois à Khanty-Mansiysk. Depuis les championnats du monde d'Antholz en 2007, le relais mixte fait partie intégrante des épreuves régulières de championnat et n'est plus effectué comme championnat à part. La seule exception est l'année olympique 2010.


Les clubs

Les clubs suivants sont affiliés à la Fédération Belge de Biathlon :

Ski-Klub Bütgenbach
www.scbuetgenbach.be

Ski-Klub Elsenborn
www.sc-elsenborn.herzeboesch.net

Ski-Klub Weywertz
www.ski-club-weywertz.net

Les Skieurs Réunis des Hautes-Fagnes
www.srhf.be


Le comité

  • ANDRÉ DEHOTTAY
    ANDRÉ DEHOTTAY
    Evaluateur
  • Peter Thome
    Peter Thome
    Assesseur et entraîneur base
  • VIKTOR KRINGS
    VIKTOR KRINGS
    Secrétaire général
  • PHILIPPE HECK
    PHILIPPE HECK
    Directeur de Direction
  • MANFRED LANGER
    MANFRED LANGER
    Président
ANDRÉ DEHOTTAY
Evaluateur

01.01.1959

andredehottay@skynet.be

Skieurs Réunis des Hautes Fagnes

Peter Thome
Assesseur et entraîneur base

15.09.1951

peter.thome@skynet.be

Club de Ski Elsenborn

VIKTOR KRINGS
Secrétaire général

02.04.1960

viktor.krings@skynet.be

Ski-Klub Elsenborn

PHILIPPE HECK
Directeur de Direction

03.06.1971

philippe.heck@heck.be

Ski-Klub Bütgenbach

MANFRED LANGER
Président

16.11.1942

malaba@skynet.be

Ski-Klub Elsenborn